Qwanturank : le confinement aurait-il eu raison de ce challenge SEO ?

Qwanturank 

Lancé en décembre dernier, ce concours SEO mobilise depuis quelques mois de nombreux professionnels SEO. Ils espèrent tous décrocher l’un des gros lots mis en jeu. Mais, les nouvelles paraissent peu bonnes depuis le déclenchement de la pandémie de Coronavirus. Qu’adviendra-t-il réellement de cette compétition ?

Qwanturank, l’aventure se poursuit !

L’évincement d’Eric Léandri de la présidence de Qwant avait déjà suscité un début d’inquiétude chez les participants. Ils exprimaient ouvertement leur crainte de voir la nouvelle direction remettre en cause le concours. Le confinement décrété par le Gouvernement a un peu plus compliqué la situation. Cela a contraint le moteur de recherche français à mettre l’aventure en pause. Le challenge se poursuit donc en sourdine en attendant la fin de la pandémie et un retour à la vie normale.

Qwanturank, à l’épreuve des réticences

Cette compétition ne figure plus clairement parmi les priorités de Qwant depuis le changement intervenu à la tête de la société. La direction communique très peu sur le sujet depuis que Jean-Claude Ghinozzi a pris les rênes de l’entreprise. Elle ne répondait plus aux messages avec promptitude. Cela implique l’inexistence d’une équipe dédiée à la gestion de ce projet. Les difficultés financières du moteur de recherche ont aussi suscité des craintes chez certains participants. Quelques-uns d’entre eux ont d’ailleurs arrêté les soumissions. Fort heureusement, la direction avait fini par publier un communiqué sur son compte Twitter pour rassurer tout le monde.

Qwanturank, à l’épreuve du confinement

Malheureusement, la sérénité apportée par le message du 28 mars dernier resta de courte durée. Face aux restrictions liées à la pandémie du coronavirus, Qwant a dû revoir sa stratégie. En effet, l’entreprise a dû mettre une partie de son personnel en chômage temporaire. Pire, les salariés ne peuvent plus accéder aux locaux du moteur de recherche. Les agents en télétravail doivent se consacrer aux projets et services essentiels. Le concours Qwanturank ne figure plus parmi les priorités de la startup. La direction a envoyé un courriel au participant pour mettre la compétition en pause. La plupart des challengers s’y attendaient ! Fort heureusement, Qwant n’a pas officiellement annulé le jeu. L’aventure se poursuit donc ! Vous pouvez d’ailleurs consulter le classement qwanturank en temps réel. La startup française pourrait relancer le concours dès la fin du confinement même si elle a explicitement notifié que cette activité ne figurait plus dans son roadmap 2020.

Qwanturank, entre résignation et espoir

Certains participants ont déjà abandonné la compétition par découragement. Ils estiment que le concours ne survivra pas aux difficultés financières du moteur de recherche. Ils évoquent la quasi-stabilité des SERP depuis un bon moment et les incertitudes liées au coronavirus. D’autres analystes considèrent que l’entreprise ne voudra pas distribuer 50 000 € dans le contexte actuel de pandémie. Toutefois, des arguments plus pertinents remettent en cause ces hypothèses pessimistes.

  • La somme de 50 000 € ne représente pas une cagnotte très importante pour une startup d’envergure comme Qwant. Cet investissement reste insignifiant comparativement aux retombées médiatiques et marketing dont l’entreprise profitera.
  • Ce concours permet au moteur de recherche français de tester ses nouveaux algorithmes sans trop dépenser. Cela devrait dissuader les dirigeants actuels d’arrêter l’aventure. En effet, les participants consacrent énormément de temps et d’argent pour optimiser leur chance de gagner. Ils ont déjà proposé des milliers de pages avec des centaines de backlinks. Quelques challengers ont même eu recours au cocon sémantique. Cela représente un énorme investissement publicitaire.
  • Peu importe la situation actuelle, Qwant devrait se féliciter de son initiative. La startup a tout intérêt à aller au bout de l’aventure afin de bénéficier réellement des retombées médiatiques. Cela lui permettra aussi de redorer son blason auprès des professionnels SEO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + seize =