Les différents types d’auvents

Comment choisir un auvent

À en croire les historiens de la langue française, le mot auvent viendrait du terme « andebanno », signifiant « sous la corne », puisque ce peuple avait l’habitude de placer des cornes de taureau au-dessus de leur entrée principale. De nos jours, cette tradition intéressante s’est perdue et le terme désigne un grand nombre d’abris que l’on trouve partout dans le monde. On distingue cependant trois grands types d’auvents : les résidentiels, réservés aux maisons de particuliers, les commerciaux, que l’on trouve le plus souvent au-dessus des vitrines et enfin les industriels, adaptés à des besoins professionnels bien précis.

Les auvents résidentiels

On a tendance à visualiser les auvents résidentiels uniquement comme des auvents ré-tractables qui protègent la table de terrasse contre le soleil. Rien n’est plus faux. Il existe en fait une bonne dizaine d’auvents destinés aux particuliers, qu’il s’agisse de ré-tractables, de stationnaires, d’autoportants, de moustiquaires, d’abris ou de protections uniquement destinées aux fenêtres. Et même au sein de ces sous-types, le client a le choix entre des dizaines de modèles. Par exemple, simplement pour les abris, il y en a pour les voitures, les plantes, le matériel de jardinage, pour les utilitaires et même pour faire office de vestiaire. Ce sont les ré-tractables qui ont la part belle, bien entendu, avec des auvents qui peuvent se dérouler en diagonale, puis à la verticale, offrant une protection complète, ou qui se déplient comme des éventails, alliant l’originalité à l’esthétisme.

Les auvents commerciaux

Les auvents commerciaux eux aussi sont très variés : depuis celui qui protège simplement l’entrée d’une boutique à celui qui assure la protection de la terrasse d’un restaurant. Bien entendu, ils sont tous modifiables pour ajouter le logo d’une boutique et sont esthétiquement très élaborés puisqu’ils seront la première chose que le client verra en approchant. Là encore, un grand choix s’offre à celui qui cherche l’auvent idéal, puisqu’il peut s’agir d’une marquises, c’est-à-dire une allée couverte et bombée placée devant l’entrée, un col de cygne, qui protège les clients contre intempéries, mais agrandit l’espace d’affichage, de panneaux intérieurs ou extérieur ou enfin de portiques complets, intérieurs ou extérieurs, à même d’accueillir le client dans les boutiques les plus sélects. Ensuite, il existe un grand nombre de sous-types, comme les auvents lumineux, triangulaires, à volets, en rideaux, etc. Et si par hasard aucun ne convenait à la devanture d’une boutique ou d’une officine, tous les professionnels sont capables d’en créer sur mesure.

les auvents industriels

Enfin, les auvents industriels sont sans doute les plus variés, mais aussi les plus spécifiques lorsqu’il s’agit de répondre au besoin du client. Les portiques abris industriels, avec rideaux ré-tractables ou non, sont les plus communs dans les usines. Ils protègent du soleil en assurant des zones d’ombre, mais aussi du froid en rabattant leurs rideaux et conservant la chaleur. Bien entendu, on évoque là des auvents sur mesure, répondant à des normes de sécurité précises. Mais les plus communs, que tout le monde connaît sans pour autant y penser, sont sans doute les rideaux à lanières, qui entrent, eux aussi dans cette catégorie. Pour passer d’un atelier à l’autre, pour éviter les éclaboussures dans une laverie automatique pour voiture, ou pour éliminer un type de particule bien précise, les rideaux à lanières sont aussi utilisés dans certains zoos pour éviter que les oiseaux des volières géantes ou les papillons ne s’échappent. Enfin, dans la même logique, les rideaux industriels qui remplacent astucieusement les portes des entrepôts sont aussi considérés comme des auvents. Ils peuvent servir à séparer en cabines l’intérieur d’un grand espace clos, dissimuler du matériel ou une scène, ou isoler une pièce du regard. Encore fois, il s’agit là de travail sur mesure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 2 =