Gagner de l'argent avec l'eau de pluie

Gardez votre argent, récoltez l’eau de pluie !

argent et eau de pluie

L’eau de pluie est gratuite. Tout le monde peut en avoir. Mais actuellement, l’eau devient rare. En France, le prix du mètre cube a augmenté de 40% pendant ces dix dernières années. L’eau est pourtant un élément vital au quotidien de l’homme. Il boit, se lave, prépare le repas, la lessive… Mais la plupart de ces dépenses ne nécessite pas de l’eau potable. L’eau de pluie parait une solution plausible.

Réaliser une économie d’eau 

La consommation moyenne en eau dans un foyer est de 150 litres à 250 litres par jour. Pour réaliser une économie d’eau non négligeable pensez à l’eau de pluie ! En utilisant l’eau de pluie, on peut obtenir un gain allant jusqu’à 500 euro par an ! C’est aussi le même pour les différentes industries. Attention tout de même, l’eau récoltée n’est pas forcément de l’eau potable. Ils recyclent même les eaux usées afin d’économiser plus d’argent. Mais l’utilisation d’un filtre est nécessaire afin d’enlever les grands débris entraînés par l’eau de pluies. Le prix des différents éléments ne sont pas trop élevé. C’est un petit prix à payer pour avoir de l’eau gratuitement. La durée de vie des éléments devient plus longue. On peut utiliser des machines nécessitant moins d’eau. Le gain n’est pas forcément direct. En arrosant le jardin avec le collecteur, on peut avoir un paysage agréable sans pour autant faire des vacances.

La collecte de l’eau d'eau de pluie

La collecte de l’eau permet de préserver l’environnement mais aussi de vérifier le niveau des eaux. La pluie aussi est très aléatoire d’où le risque d’investissement. Le temps peut changer d’une seconde à une autre et la quantité peut être très petite. D’où la nécessité de la cuve de stockage. Une fois perdue dans le désert, la recherche de l’eau est une propriété même devant l’argent. Le stockage est très simple via une cuve eau de pluie. Le design est tout de suite améliorer pour les maisons adoptant des murs végétalisés. Plus la peine de peindre les murs. L’installation du collecteur d’eau aussi est très simple, donc on enlève les frais de main d’œuvre. Ces derniers sont très élevés pour l’installation de l’eau potable traitée de l’usine. Si la plupart des gens utilisait de l’eau de pluie alors les industries de traitements diminueraient aussi leur production. La consommation générale d’énergie diminuerait aussi au prix de la baisse de bénéfices des industries. Les gens dans les pays pauvres attendent la pluie pour pouvoir se laver et à la fois stocker pour pouvoir boire au lieu d’acheter de l’eau en bouteille.

La récupération eau de pluie

La récupération eau de pluie permet d’économiser de l’argent mais les bénéfices seront un peu maigres du point de vue économique à court terme. La pluie ne tombe pas aussi toute l’année, et quand elle tombe, on n’a pas beaucoup besoin d’eau. L’idée générale est de préserver l’environnement qui est sans égale valeur avec l’argent. C’est aussi pour préserver les générations à venir du risque de sécheresse.

Un commentaire

  1. Que vous prévoyiez d'utiliser l'eau de pluie pour les toilettes, les douches ou bien filtrée pour la boisson, la récupération de l'eau de pluie peut être un excellent élément d'une stratégie d'économie d'eau domestique.

    La récupération de l'eau de pluie est une excellente stratégie pour réduire la consommation d'eau domestique et protéger nos maisons et les terres qui l'entourent. La récolte de l'eau de pluie peut nous conduire à des dizaines d'autres pratiques qui nous amènent à une plus grande durabilité.

    Concevoir des paysages pour gérer et stocker l'eau de pluie:

    La source d'eau de pluie la plus facile à collecter est celle qui tombe sur la cour. Un bon placement des plantes, des arbres et des sources d'eau peut transformer un site en un système efficace de gestion des eaux de pluie. Certaines techniques comprennent: façonner la surface du sol avec des rigoles et des bermes pour ralentir le ruissellement, augmenter les chemins et les patios, et couler toutes les zones de plantation pour diriger et capturer l'eau.
    Choisissez des plantes - principalement indigènes - qui peuvent absorber et retenir l'eau dans leurs systèmes racinaires ou la transmettre à la nappe phréatique. De cette façon, l'eau de pluie ne s'écoule pas dans la rue où elle peut recueillir des débris toxiques et des produits chimiques, les transportant dans les cours d'eau locaux.

    Récolte des eaux de ruissellement:

    La deuxième source d'eau de pluie est la rue. Les rues ne sont pas plates; ils sont généralement classés de manière à ce que l'eau s'écoule vers le bord du trottoir, vers le bas du bloc jusqu'à une gouttière et dans l'égout pluvial. Dans certaines villes, les égouts pluviaux sont raccordés à la station d'épuration et de fortes pluies peuvent provoquer leur débordement, envoyant des eaux usées brutes et partiellement traitées dans les lacs et les rivières.
    D'autres villes relient les égouts pluviaux aux ruisseaux souterrains et l'eau polluée peut s'écouler directement dans les cours d'eau et les aquifères à proximité. S'il existe des moyens de détourner les zones de stockage d'eau vers l'eau, vous pouvez faire passer l'eau de pluie de la rue d'un problème à une ressource.
    La troisième source d'eau de pluie est le toit. Même dans les zones à faible pluviométrie, le potentiel de récupération des eaux de pluie est énorme. Une maison de 1 000 pieds carrés peut recueillir environ 2 300 litres par pouce de pluie. Ainsi, au cours d'une année moyenne avec 23 pouces de pluie à Nantes, par exemple, ce petit toit pourrait recueillir 53 000 litres d'eau.

    Collecte et stockage des eaux pluviales:

    Un système de captage d'eau pour l'eau de pluie du toit est simple et peut stocker de l'eau pour l'irrigation extérieure.
    Gouttières: L'eau de pluie se rassemble dans les gouttières, est dirigée vers le tuyau de descente ou un tuyau de «première chasse», puis stockée dans des barils ou des citernes.
    «First Flush» : La première pluie de l'année est la plus sale car elle nettoie le toit. L'eau peut être dirigée loin du réservoir dans un premier système de rinçage (illustré à droite) et l'eau subséquente continue vers le réservoir.
    Écran : le dessus des réservoirs doit comprendre des écrans pour filtrer davantage les feuilles et les débris et protéger les moustiques de la reproduction.
    Stockage: Les   réservoirs hors sol doivent être sombres pour empêcher la croissance des algues. Ils doivent également être conçus pour fonctionner en toute sécurité en hiver ou être faciles à installer et à retirer selon les saisons.
    Irrigation: Un raccord de tuyau est situé près du fond pour l'irrigation.
    Trop-plein: Les barils de pluie disponibles dans le commerce devraient être livrés avec un tube de trop-plein ou au moins un ensemble où un peut être installé. Cela permet de connecter plusieurs barils ensemble pour un stockage supplémentaire pour vous assurer que vous pouvez capturer autant que vous le souhaitez
    Les barils de pluie sont un moyen populaire pour commencer la collecte des eaux de pluie, en particulier dans les zones urbaines. Ils sont peu coûteux et peuvent être installés à côté des maisons, sous les ponts ou dans d'autres espaces inutilisés.
    Il existe une vaste gamme d'options pour les grands réservoirs de stockage simples (citernes). Ils peuvent être fabriqués à partir de plastique, de ferrociment, de métal ou de fibre de verre, et varient en taille de 50 gallons à des milliers de gallons.

    Utilisation en intérieur:

    L'eau de pluie stockée peut être utilisée en toute sécurité pour les chasses d'eau et les douches. L'EPA et d'autres recherches ont montré que l'eau de pluie collectée à l'aide d'un système de «premier rinçage» et protégée de la lumière est sûre à utiliser pour la baignade et d'autres usages domestiques.
    Avec une citerne souterraine importante, il est possible de répondre à tous les besoins de rinçage annuels d'un ménage avec uniquement de l'eau de pluie, car les systèmes peuvent être chargés en hiver avec la fonte des neiges les jours plus chauds.

    Eau de pluie potable:

    Filtrer uniquement la petite quantité d'eau utilisée pour boire avec des filtres passifs tels que le filtre en céramique illustré à droite ou avec des filtres à sable lents, réduit considérablement le coût du système et offre une solution abordable pour les personnes ayant besoin d'eau potable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 3 =